S’habiller éthique, ma logique.

Cela fait maintenant environ 2 ans que j’ai arrêté de consommer de la fast fashion, c’est à dire de fréquenter les enseignes telles Zara, H&M, et compagnie. Et cela pour plusieurs raisons:

  • J’achetais relativement beaucoup de vêtements chaque année, le style et la qualité de ces vêtements ne me permettaient pas de les conserver et les porter plus d’une saison. Ils s’abîmaient rapidement et n’étaient plus au goût du jour un an après.
  • J’ai ouvert les yeux sur les conditions de fabrication et l’impact écologique de la majorité de ces vêtements en visionnant plusieurs documentaires. De même concernant les conditions de travail des ouvriers du secteur textile. Vous en aurez certainement déjà entendu parler mais je listerai quelques uns de ces documentaires en fin d’article.
  • J’avais un nombre conséquent de vêtements et pourtant je portais toujours les mêmes.
  • J’ai découvert un jour que l’un de mes jeans préférés avait été fabriqué au Bangladesh. Ce jean avait-il été produit dans l’immeuble Rana Plaza qui s’est effondré en 2013 faisant au moins 1127 morts et un millier de blessés? Avais-je involontairement contribué à cette catastrophe humaine?

J’ai donc décidé d’être de façon générale plus regardante sur mes achats:

  • Me renseigner sur l’éthique de la marque: pays de fabrication, conditions de travail des ouvriers, conscience et méthodes pour réduire de l’impact écologique, etc. Si la marque ne dit rien à ce sujet, c’est plutôt mauvais signe. Mais pas toujours. Par exemple, la maque Bonobo jeans a une gamme Instinct qui est éco-conçue mais ils en parlent assez peu. Il faut donc fouiller un peu. Cela peut paraître fastidieux, mais il suffit de la faire une fois pour chaque marque!
  • Vérifier les matériaux (sur l’étiquette). En gros, les matières textiles se divisent en deux catégories: les fibres naturelles, qui sont d’origine végétale (coton, lin) ou animale (laine, soie), et les fibres chimiques que constituent les matières artificielles (viscose, lyocell) ou les matières synthétiques (polyester, acrylique). Je vous laisse consulter l’article extrêmement bien fait de Happy New Green intitulé Quelles matières textiles choisir? qui vous renseignera sur les méthodes de fabrication des fibres chimiques (certaines font froid dans le dos), et précise les matières à privilégier et celles à éviter. Pour ma part, je n’achète plus de matière synthétique (de toute façon, ces matières me font transpirer…).
  • Vérifier le pays de fabrication (toujours sur l’étiquette). C’est là qu’il est important de s’être renseigné sur l’éthique de la marque de prime abord. En effet, simplement boycotter le Made in China est une mauvaise idée, car vous boycottez par la même occasion les usines qui font des efforts pour rémunérer correctement leurs employés et leur offrir des conditions de travail décentes. Ce sont ces usines (et leurs clients) qui feront petit à petit changer les choses et il faut donc les y aider.
  • Être plus regardante sur la qualité, notamment pour les grosses pièces (pulls, vestes, manteaux) ou les basiques (tee-shirts que je porte sous les pulls en hiver, débardeurs quotidiens l’été) pour que mes vêtements durent plus d’une année.
  • Mieux réfléchir à l’ensemble de ma garde-robe avant d’acheter une pièce. J’étais la spécialiste pour acheter des pièces qui s’avéraient ensuite ne s’accorder à rien de ce que je possédais déjà. Aujourd’hui, je me suis rendue compte que j’ai un style assez basique et sportswear, avec des couleurs plutôt neutres, surtout en hiver. Cela ne m’empêche pas d’acheter un tee shirt rouge à motif, mais en étant sur que j’ai déjà le jean de la bonne couleur pour aller avec.

Je ne pense pas toujours à tout, je l’avoue. Parfois quand un vêtement me plait beaucoup, j’oublie l’une des étapes que je me suis fixée (en général, vérifier le pays de fabrication). Si j’ai eu une mauvaise journée et que je ressens l’envie de faire ce que l’on appelle du shopping compensatoire (personne n’est parfait), je m’autorise un tour dans un magasin, mais plutôt chez Zara, comme ça, une fois que j’ai regardé les étiquettes, je repose tout et je n’achète rien! Ou alors je m’offre un livre.


Vous trouverez ci-dessous les documentaires ou émissions qui ont eu le plus d’impact sur moi concernant l’impact écologique et humain du secteur de la mode et de l’habillement:

Sweatshop – Dead Cheap Fashion Il s’agit d’un documentaire norvégien sous forme de téléréalité. Trois jeunes bloggeurs sont envoyés au Cambodge pour passer un mois dans la peau de travailleurs du secteur textile. Ils y découvrent les conditions de vie des ouvriers, les conditions de travail (8 heures assis devant une machine à coudre à réaliser inlassablement les mêmes gestes jusqu’à en avoir mal partout dans une chaleur étouffante, sans pause), le salaire (0,60$ pour une robe vendue 50$), etc. L’aspect télé-réalité est assez présent (Anniken chouine pas mal, Frida est révoltée, etc.), mais je trouve que ça vaut le coup. Les 5 épisodes sont courts, et ont le mérite de bien résumer la situation.

The true cost est un documentaire britannique qui se penche sur l’impact humain et écologique de la consommation de fast fashion. Très difficile à résumer tellement il est complet,c’est le documentaire qui m’a le plus marquée. Il explore la vie des travailleurs, les maladies dont ils sont victimes à cause des pesticides, leurs suicides, etc. Vous y verrez des usines de traitement de cuir rejeter des eaux contaminées et bleues dans la rivière qui alimente en eau “potable” des centaines de village et des enfants boire cette eau; vous y verrez une femme trier nos vêtements retournés au Bangladesh pour y être broyés, recyclés et recomposés en fil se demander si en Occident nous n’avons pas d’eau pour laver nos affaires tellement les vêtements qui reviennent au Bangladesh en container lui semble en bon état.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s